JOIN
THE CLUB

Pour connaître le film présenté
chaque semaine !

gif

Clément Cogitore

Clément Cogitore est un réalisateur et artiste contemporain français. Son premier long-métrage Ni le ciel ni la terre (2015) fut sélectionné à la Semaine de la critique du Festival de Cannes et nominé pour le César du Meilleur premier film. Il a réalisé plusieurs courts-métrages : Chroniques (2006), Visités (2007), Scènes de chasse (2010), Bielutin – Dans le jardin du temps (2011), Parmi nous (2011) et Archipel (2012). Son travail en tant qu’artiste fait l’objet d’expositions régulières personnelles (Palais de Tokyo) et collectives (Centre Georges Pompidou). Il prépare actuellement une installation vidéo pour le Palais de Tokyo, une exposition au BAL, et développe aussi son second long-métrage.

Clément Cogitore partage avec nous cinq films qu’il aime

01

F for Fake, Orson Welles, 1973

Voir le film

Le portrait d'un faussaire génial des années 70. Un jeu de cache-cache autour du vrai et du faux qui interroge notre rapport aux oeuvres d'art et la valeur qu'on leur attribue.

02

La Maman et la putain, Jean Eustache, 1973

Comme beaucoup de réalisateurs du monde entier qui ont vu ce film, il y a eu dans ma vie un avant et un après...

03

Trash, Paul Morrissey, 1970

Voir le film

L'histoire d'un gigolo new-yorkais joué par Joe d'Alessandro. Un film sur la circulation du désir et de l'argent. Produit par Andy Wharhol. Tout est dit.

04

Toutes les nuits, Eugène Green, 2001

Voir le film

Une magnifique (et libre) adaptation de L'Education sentimentale par un de mes cinéastes français préférés.

05

Berlin Horse, Malcom Le Grice, 1970

Voir le film

Un film expérimental en 16mm qui dure moins de dix minutes. Musique de Brian Eno. Envoûtant.

01 F for Fake, Orson Welles, 1973

Voir le film

01

fffake1fffake3fffake6

Le portrait d'un faussaire génial des années 70. Un jeu de cache-cache autour du vrai et du faux qui interroge notre rapport aux oeuvres d'art et la valeur qu'on leur attribue.

02 La Maman et la putain, Jean Eustache, 1973

02

lamaman2lamaman1lamaman3

Comme beaucoup de réalisateurs du monde entier qui ont vu ce film, il y a eu dans ma vie un avant et un après...

03 Trash, Paul Morrissey, 1970

Voir le film

03

trash1trash2trash3

L'histoire d'un gigolo new-yorkais joué par Joe d'Alessandro. Un film sur la circulation du désir et de l'argent. Produit par Andy Wharhol. Tout est dit.

04 Toutes les nuits, Eugène Green, 2001

Voir le film

04

touteslesnuits1touteslesnuitstouteslesnuits4

Une magnifique (et libre) adaptation de L'Education sentimentale par un de mes cinéastes français préférés.

05 Berlin Horse, Malcom Le Grice, 1970

Voir le film

05

berlinhorse2berlinhorse3berlinhorse7

Un film expérimental en 16mm qui dure moins de dix minutes. Musique de Brian Eno. Envoûtant.

Partager sur TWITTER, FACEBOOK ou EMAIL