JOIN
THE CLUB

Pour connaître le film présenté
chaque semaine !

Du dimanche 11 décembre au samedi 17 décembre,
Le CiNéMa Club vous présente

MERRY CHRISTMAS

Un film de

Jerome Hill

Réalisation : Jerome Hill - Scénario : Jerome Hill - Produit par : Jerome Hill - Montage : Jerome Hill
États-Unis - 1969 - 3 min

PLAY

Retour

categorie

merryxmas1merryxmas3merryxmas2

Gee Whiz It’s Christmas! Et nous avons à cette occasion choisi Jake Perlin comme programmateur invité. Il est Directeur Artistique du Metrograph, le nouveau cinéma préféré des cinéastes et cinéphiles new-yorkais. Jake Perlin a choisi quatre courts-métrages uniques et différents qui seront chacun présenté pendant une semaine sur Le CiNéMa Club, et projetés dans la foulée au Metrograph. Jake Perlin a intitulé son programme Gee Whiz It’s Christmas d’après le titre de sa chanson de Noël préférée, interprétée par Carla Thomas.

Le second court-métrage du programme est un film de trois minutes réalisé en 1969 par l’artiste, cinéaste et philanthrope Jerome Hill — une adaptation moderne du voyage de Marie et Joseph. Dans Merry Christmas, Marie et Joseph errent dans les rues de New York à la recherche d’un refuge, accompagnés de leur âne, mais se voient refuser l’entrée à l’Algonquin Hotel. Ils continuent leur chemin dans les rues encombrées de New York, ignorés par la foule de passants.

Après avoir tourné des images documentaires dans les rues de New York, Jerome Hill a coloré à la main la pellicule, peignant ainsi les personnages de Marie, Joseph et de leur âne. Le résultat est une œuvre à la fois onirique et critique sur la période de Noël dans les grandes villes telles que New York. Trois silhouettes fantomatiques aux contours indéfinis se déplacent à travers la foule de Times Square au moment de Noël, près de l’Algonquin Hotel, là où le cinéaste résidait à l’époque.

« Son travail a rajeuni année après année. Ses films ont débuté chez Warner Brothers et ont fini par s'inscrire dans le cinéma d’avant-garde. Ce cheminement fut long et douloureux. Il dut se libérer de nombreuses traditions sociales, familiales et commerciales. »

Jonas Mekas

Jerome Hill était le petit-fils d’un grand constructeur de lignes ferroviaires. Après avoir étudié la musique à Yale, il poursuivit des études de peinture à la British Academy de Rome puis à l’Académie Scandinave de Paris. Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale – période au cours de laquelle il servit comme réalisateur pour l’armée américaine – il réalisa le court-métrage Grandma Moses qui fut nominé aux Oscars, puis le documentaire Albert Schweitzer qui reçut un Oscar en 1957. Frustré par les contraintes et conventions du film documentaire classique, Hill commença à réaliser des films expérimentaux, inspiré par les idées de C.G. Jung. Il colora à la main plusieurs de ses films dont son plus connu, Film Portrait, qui fut présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 1972.

Jerome Hill fut aussi un grand mécène. Jonas Mekas remercie d’ailleurs dans un hommage son ami et contemporain : « Tout le mouvement de l’avant-garde américaine des années 60 aurait pris un tournant complètement différent, bien plus lent et maigre, sans l’aide de Jerome. » Jerome Hill créa en 1964 la fondation Avon, renommée par la suite la Jerome Foundation, afin de soutenir la création, le développement et la production des œuvres de nouveaux artistes. On peut visionner tous ses films gratuitement sur le site de la Jerome Foundation.

Jerome Hill et Jonas Mekas

Partager sur TWITTER, FACEBOOK ou EMAIL

Réalisation : Jerome Hill
Scénario : Jerome Hill
Produit par : Jerome Hill
Montage : Jerome Hill

États-Unis - 1969 - 3 min

Partager sur TWITTER, FACEBOOK ou EMAIL

PLAY