JOIN
THE CLUB

Pour connaître le film présenté
chaque semaine !

gif

Debra Granik

Debra Granik est une cinéaste essentielle du cinéma américain indépendant, ayant prêtée sa voix et son talent pour conter les difficultés de l’Amérique défavorisée et recluse. Elle a commencé sa carrière à Boston, en travaillant pour des médias locaux et citoyens comme le Women’s Video Collective. Après des études à NYU et un court primé à Sundance, elle réalise son premier long-métrage Down to the Bone (2004), qui révèle Vera Farmiga et qui fut récompensé à Sundance et Deauville. Son second film Winter’s Bone, sur les liens compliqués entre famille et criminalité dans une communauté pauvre de l’Alabama, fut nominé pour quatre oscars, dont un pour la jeune Jennifer Lawrence. Elle réalise ensuite le documentaire Stray Dog (2014) suivant l’un des acteurs non-professionnels de Winter’s Bone. Son brillant dernier film Leave No Trace, présenté à Sundance et à Cannes, raconte le récit poignant d’un père et de sa fille adolescente vivant en autarcie dans un parc national américain.

Debra Granik partage avec nous cinq films qu’elle aime.

01

L'autre côté de l'espoir, Aki Kaurismaki, 2017

Voir le film

La comédie ramène le tout à notre humanité commune, rendant les différences attrayantes plutôt qu'effrayante. J'aime que Kaurismaki sache parler de problèmes contemporains graves avec un humour délicat. Et il a toujours très réussi à présenter des personnages de la classe ouvrière pleinement développés.

02

I Am Not Your Negro, Raoul Peck, 2016

Voir le film.

C'est un brillant essai cinématographique. Il emploie les codes du documentaire, révélant et présentant des enregistrements qui exposent l'histoire cachée et établissent des liens directs entre des personnages historiques auparavant sans rapport. Ce film va plus loin, en utilisant des documents contemporains, des publicités et des objets culturels, menant à des réflexions personnelles incisives. Ce qui est difficile à accomplir et très excitant lorsque cela aboutit.

03

Une seconde mère, Anna Muylaert, 2015

Voir le film.

Ce film brésilien analyse comment les divisions sociales nous influencent et nous limitent, ainsi que les réactions horribles qui peuvent surgir lorsque quelqu’un s’en révolte. Le film examine précisément les changements qui peuvent survenir petit à petit, menant à un résultat définitif et satisfaisant.

04

La ballade de Bruno, Werner Herzog, 1977

Voir le film.

Ce film traite pour moi du plaisir de s’immiscer dans les observations d'un étranger sur un territoire donné. Un cinéaste allemand arrive dans le Wisconsin rural du milieu des années 70, et y découvre des choses que j’aurais peut-être trouvé ordinaires, en soulignant à quelle point elles peuvent être ridicules ou touchantes. La portée émotionnelle de ce film est phénoménale. Herzog ne craint pas le symbolisme. La fin, qui met en scène une poule qui danse sur une aire d'autoroute, est absurdement dévastatrice.

05

Je suis un évadé, Mervyn LeRoy, 1932 / Héros à vendre, William Wellman, 1933

Voir le film.

Ce sont deux des films sociaux réalistes inspirés de l'actualité produits par Warner Brothers dans les années 30. it!I Am A Fugitive se déroule telle une tragédie classique, majestueuse, effrayante, et minutieuse dans sa représentation de l’injustice systématique. it!Heroes For Sale est plus mélodramatique, traitant d’une variété de problèmes : la toxicomanie, le déplacement ouvrier dû à l'automatisation, et la lutte ouvrière violent. Wellman emploie de véritables ouvriers et sans-abris dans certaines de ces scènes, ce qui accroît l'impact de cette œuvre.

01 L'autre côté de l'espoir, Aki Kaurismaki, 2017

Voir le film

01

La comédie ramène le tout à notre humanité commune, rendant les différences attrayantes plutôt qu'effrayante. J'aime que Kaurismaki sache parler de problèmes contemporains graves avec un humour délicat. Et il a toujours très réussi à présenter des personnages de la classe ouvrière pleinement développés.

02 I Am Not Your Negro, Raoul Peck, 2016

Voir le film.

02

C'est un brillant essai cinématographique. Il emploie les codes du documentaire, révélant et présentant des enregistrements qui exposent l'histoire cachée et établissent des liens directs entre des personnages historiques auparavant sans rapport. Ce film va plus loin, en utilisant des documents contemporains, des publicités et des objets culturels, menant à des réflexions personnelles incisives. Ce qui est difficile à accomplir et très excitant lorsque cela aboutit.

03 Une seconde mère, Anna Muylaert, 2015

Voir le film.

03

Ce film brésilien analyse comment les divisions sociales nous influencent et nous limitent, ainsi que les réactions horribles qui peuvent surgir lorsque quelqu’un s’en révolte. Le film examine précisément les changements qui peuvent survenir petit à petit, menant à un résultat définitif et satisfaisant.

04 La ballade de Bruno, Werner Herzog, 1977

Voir le film.

04

Ce film traite pour moi du plaisir de s’immiscer dans les observations d'un étranger sur un territoire donné. Un cinéaste allemand arrive dans le Wisconsin rural du milieu des années 70, et y découvre des choses que j’aurais peut-être trouvé ordinaires, en soulignant à quelle point elles peuvent être ridicules ou touchantes. La portée émotionnelle de ce film est phénoménale. Herzog ne craint pas le symbolisme. La fin, qui met en scène une poule qui danse sur une aire d'autoroute, est absurdement dévastatrice.

05 Je suis un évadé, Mervyn LeRoy, 1932 / Héros à vendre, William Wellman, 1933

Voir le film.

05

Ce sont deux des films sociaux réalistes inspirés de l'actualité produits par Warner Brothers dans les années 30. it!I Am A Fugitive se déroule telle une tragédie classique, majestueuse, effrayante, et minutieuse dans sa représentation de l’injustice systématique. it!Heroes For Sale est plus mélodramatique, traitant d’une variété de problèmes : la toxicomanie, le déplacement ouvrier dû à l'automatisation, et la lutte ouvrière violent. Wellman emploie de véritables ouvriers et sans-abris dans certaines de ces scènes, ce qui accroît l'impact de cette œuvre.

Partager sur TWITTER, FACEBOOK ou EMAIL