Cancel

Dans le Cinéma Club de… Andrew Haigh

Andrew Haigh est un brillant scénariste et réalisateur anglais. Son deuxième film Week-end (2011) fut applaudi internationalement par les critiques et le public après sa première au festival SXSW. Il a réalisa ensuite 45 ans (2015), qui fut tout autant salué, et pour lequel Charlotte Rampling fut nominée pour l’Oscar de la meilleure actrice. Son nouveau long-métrage La Route sauvage, dans lequel on retrouve Charlie Plummer, Steve Buscemi et Chloë Sevigny, est un conte moderne sur la solitude, le désir d’amour et d’acceptation, raconté à travers l’histoire d’une jeune homme et de son attachement pour un cheval de course.

 

Andrew Haigh partage avec nous cinq films qu’il aime.

UZAK, Nuri Bilge Ceylan, 2002

La solitude n'a jamais été aussi bien représentée dans le cinéma moderne.

LAST NIGHT, Don McKellar, 1998

Le film le plus charmant sur la fin du monde.

KES, Ken Loach, 1969

Le film auquel j'ai fait référence pour persuader Willy Vlautin de me donner les droits de son roman La Route sauvage (et le meilleur film qui existe sur un garçon et un oiseau).

CINQ PIÈCES FACILES, Bob Rafelson, 1970

Ce film possède une fin parfaite.

CRIS ET CHUCHOTEMENTS, Ingmar Bergman, 1972

Une fois vu, on ne peut l'oublier (même si on en aurait l'envie).